Databench

Un banc public équipé de capteurs, analyse en continu son utilisation ainsi que son environnement proche. Ces données fournissent le contexte qui détermine la composition d’une phrase poétique.

Le projet databench répond poétiquement aux politiques des villes 2.0, smart-city, qui appuient leurs développements sur l’envie du tout connectés, en générant une masse de données diverses passant par les réseaux de transports public, places de parking, places de shoping, analyse des flux de déplacement piétons etc...

Ces données, qui participent à ce qu’on appelle le big-data, devraient servir les villes dans leurs volontés d’amélioration de la vie en leur sein, du flux de déplacement, la valorisation économique des espaces publique, sécurité et confort augmenté pour ses habitants.

Ici les données enregistrées par le banc sont traitées par un algorithme programmé pour composer des paragraphes. Le processus de composition s'inspire des méthodes de la littérature combinatoire. Le paragraphe généré décrit la situation en temps réel du banc, aléatoirement l'algorithme glisses des mots provenant du jargon de "l'innovation". Le résultat est énoncé par une voix sortant d'un haut-parleur installé dans le banc, il est aussi visible sur un site internet dédié au banc. Sur le site on peux aussi accéder à l'historique de l'usage du banc par une visualisation des données récoltées.

Images :

Vue des capteurs et batterie sous le banc d'un premier prototype.

Site du banc : www.databench.fr

2017
installation/interactivité

Images & medias :

swipe for more / click for fullscreen

scroll or use your arrow keys for more

scroll for more / click images for full screen

use your arrow keys for more